geogle statistiques

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/01/2012

Et dire que l'UMP et le PS se sont assis sur le NON DES FRANCAIS (Référendum 2005 TCE)

Et ils continuent à insulter la démocratie et le peuple français par leurs comportements

Aussi, n'oubliez pas, dans votre prochaine déclaration fiscale, d'inscrire le nom des membres du gouvernement et des parlements dans la rubrique "personnes à charge".

DORMIR PLUS POUR GAGNER PLUS

Députés Européens en plein effort.

Un roupillon à 10.000 €/mois.

                    roupillon1.jpg

 

 

 

 

 

Un autre roupillon à 8.000 €¤/mois.

                      Roupillon à 8000euros.jpg

 

 

 

 

 

 Une petite lecture là aussi à 11.000 €/mois.

                     roupillon lecture 11000 euros.jpg


  Du courrier aux frais du contribuable ..

                   courrier aux frais.jpg


 Houaaaa que c'est dur ce métier.  Faudrait que je demande une augmentation.                  

Roupillon dur le metier.jpg


 Je dors pas. je réfléchis aux lois  sur la retraite

                   Roupillon reflexion retraite.jpg


 moi aussi je réfléchis.

                    moi aussi je reflechis.jpg


Ouaaaaaaa les mecs ! > vous avez trouvé des lois pour ceux qui nous payent ?!!

                  

trouver des lois mec.jpg

 

ON COMPREND MIEUX POURQUOI LA PLACE EST SI CONVOITEE

 IDEAL POUR FINIR SES NUITS APRES DES VOYAGES EPUISANTS ET ATTENDRE SEREINEMENT LA RETRAITE OU L'INDEMNISATION EN CAS DE NON REELECTION .

577 députes, 343 sénateurs, 30 ministres et secrétaires d'état , si on leur baissait leur salaire de 

1 000€  (et ils auraient encore de quoi bien vivre) on ferait 950 000 € d'économie chaque mois

950 000 EUROS  X 12 = 11 400 000 EUROS

On économise plus de 11 millions d'euros par an

Mieux que Fillon, Sarko et consort.

 
ON VA VOIR SI ON PEUT FAIRE TOURNER ÇA DANS TOUTE LA FRANCE ? ?

 

23:06 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

21/01/2012

AVEC LE DRAGON D'EAU, LE NOUVEL AN CHINOIS DIT

« C'est la conscience humaine du Beau qui différencie le Beau du Laid » selon Lao-Tseu

Fidèle à leurs traditions, s'ouvre, ce 23 janvier 2012, pour la Chine et pour tous les Chinois de France et de Lyon, l'année du Dragon d'eau, en musique comme ci-dessous en cliquant sur la flêche.

 

 

Manifestation de la puissance impériale, le dragon est débordant de santé et d'activité. Exigeant avec lui-même comme avec les autres, il considéré comme de bon auspice pour l'année qui le célèbre.

Si 2012 célèbre le dragon d'eau, l'année 1947 fut celle du cochon et même cochon de feu. Le ciel chinois a bien voulu me prêter quelques vertus et qualités qui sied à toutes celles et ceux qui  comme moi, sont né(e)s dans des années du cochon.

Parfois perfectionniste, honnête, et rigoureux il aime la liberté. Curieux, étudiant sans cesse, social, il n'aime ni l'intolérance, ni la mauvaise foi contrairement au dragon impétueux, manquant de patience, parfois de tolérance.

BONNE ANNEE A TOUS NOS AMIS CHINOIS DE LYON ET DE RHONE-ALPES

ET SURTOUT DU 7EME ARRONDISSEMENT

 dragon,cochon,lyon 7eme

19:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dragon, cochon, lyon 7eme | |  Facebook | |

13/01/2012

3 A : LA FRANCE EST UNE VALEUR SURE - OUI - SON PEUPLE AUSSI. PAS SA CLASSE POLITIQUE : TOUS COUPABLES

 

france,peuple,ue,3a,démocratie,classe politiqueLe mythe du Président protecteur vient de s'effondrer. Il faut faire la guerre à la finance, par la sanction des nationalisations du système bancaire et financier et industriel français. Mettre un terme à la rigueur imposée sans fin, au bon vouloir et d'une infime minorité et redonner à l'Etat sa vértitable place.

OUI, notre France et son peuple sont des valeurs sûres.

Malheureusement, une fois de plus ce qui se passe avec cette affaire du triple A démontre que nos responsables politiques non seulement n'ont aucune prise sur la finance internationale, laquelle à coups de notation déclare la guerre au principe même de l'existence des nations qui doivent rester maîtres de leur destin.

Sa classe politique, en grande partie, de gauche comme de droite a une culture mondialiste et européeiste qui fait que, depuis des années, elle scie la branche sur laquelle elle est assise et on arrive ainsi à la fin où elle va se casser la figure puisque la branche aura cédé.

Quoique qu'on en dise maintenant, c'est la défaite d'une politique menée par Nicolas Sarkozy et son gouvernement, aidée par une UMP en déliquescence idéologique.

Échec d'abord sur le perpétuel mouvement de communication pour ne pas dire de propagande, aidé en cela par certains médias complices, parce qu'européeistes aussi principalement télévisuelles, qui dans leurs information et commentaires se mettent à plat ventre devant NS. Par une vision aveugle de la réalité sociologique du pays, elles se discréditent ainsi, par le peuple.

En fait, sa politique de communication a toujours été faussée et mensongère car il savait fort bien, depuis longtemps, que l'économie française est dans un état désastreux.

Le deuxième élément, avec un commerce extérieur déficitaire de près de 80 milliards d'euros, un taux d'endettement jamais aussi haut depuis l'avènement de la Veme République, une inégalité sociale de plus en plus grande où les grandes fortunes se sont déjà expatriées depuis longtemps confirment cet échec.

Le troisième élément, quoiqu'en disent les européeistes de tout poil, L'UE est aussi responsable de l'état économique et budgétaire des nations qui la composent. En fait, la question qui se pose aujourd'hui est celle de l'inféodalisation de notre classe politique, dans sa grande majorité, aux institutions supranationales, se dépouillant ainsi de ses propres pouvoirs et donc de ses propres éléments de puissance.

Comme le dit très justement Nicolas Dupont-Aigan, c'est le « commencement de la fin de l'Euro ». Pour que la France retrouve la plénitude et la puissance dans son destin, elle doit se retirer de l'Union Européenne et proposer une autre Europe : celle des Nations où chacune d'elles serait libre de déterminer et diriger sa propre politique économique, financière et sociale.

Pour ma part, s'il y a un bilan négatif de NS et de sa majorité, je n'ai pas non plus les yeux de Chimène pour l'opposition de gauche, en particulier le PS dans sa capacité à ouvrir les yeux d'une réalité. Car celui-ci n'a toujours pas de programme clair pour une rupture sur les institutions de l'UE, pire, tout comme l'UMP, il ne veut pas se remettre en question et comprendre que ce sont d'abord les structures fédéralistes européennes qui sont aussi la cause de la situation.

Mais surtout ce qui est dramatique, dans cette affaire c'est que le Traité de Maastricht n' a fait qu'accentuer la perte du pouvoir d'achat des Français, la perte de l'emploi, principalement industriel mais pas seulement, et surtout ce qu'il y a de pire, c'est le renforcement du pouvoir de la finance sur les nations et les peuples. Je dirais même une dictature de la finance anglo-saxonne, acceptée par nombre de dirigeants européens privilégiant ainsi le court terme au détriment d'une véritable vision sur le long terme pour une politique économique, industrielle et sociale.

Oui, des valeurs sûres, la France et son peuple.

Mais son personnel politique, par sa professionnalisation (carriérisme, cumul des mandats, …), son manque de renouvellement ( voir l'actualité des diverses investitures à droite comme à gauche) fait qu'aujourd'hui, la République est devenue une oligarchie élective, souvent doublée d'une « oligarchie d'incompétents » selon Sophie Coignard et Romain Gubert.

2012 doit être l'occasion, pour le peuple français de reprendre son destin en main et de remettre les pendules à l'heure et surtout de rappeler au personnel politique qu'il doit être au service du peuple, de l'homme et de la Nation, pour le bien commun et non à celui de l'économique et de la finance, pour quelques uns.

Faut-il rappeler qu'en démocratie, c'est l'économique qui est au service du politique. Ce dernier doit déterminer une politique économique pour l'intérêt général de la Nation car c'est lui qui dispose de la légitimé dans l'exercice de la souveraineté nationale et populaire à travers le suffrage universel direct.

Gaullistement

Claude JEANDEL

 

09/01/2012

JEANNE D'ARC : Ni de gauche, ni de droite, tout simplement LA FRANCE

Un petit rappel historique, c'est en fait les Républicains de la IIIème République qui décidèrent de commémorer Jeanne d'Arc.

Faut-il rappeler qu'en mai 1964, à Rouen le Général de Gaulle et André Mlaraux honorèrent la mémoire de Jeanne d'Arc et n'ont pas attendu le Front National pour le faire.

 

Je me rappelle, personnellement qu'en tant qu'enfant de l'école de la République, laïque et sociale, de ma Lorraine natale et pas n'importe où, pendant quelque temps ... à Verdun, lieu symbolique s'il en fut, du courage de nos braves soldats poilus qui ont péri pour le service de la France, nous célébrions Jeanne d'Arc.

Il est vrai qu'à cette époque, nos instituteurs furent de grands républicains mais aussi de grands patriotes suivant en ce sens la volonté de Jules Ferry qui demandait que l'on enseigna, par dessous tout, le patriotisme.

Mon instituteur, pourtant très républicain nous amena quelques fois à Domrémy dans les Vosges, circonscription de mes parents et ascendants depuis le 17 ème siècle, selon mon arbre généalogique.

La maison de Jeanne, je la connais bien. C'est dire que je me fends la poire de voir tout ce beau monde s'approprier le mythe de notre Lorraine, jeune fille vaillante.

D'ailleurs, la Lorraine c'est la terre des femmes vaillantes, de caractère, courageuses et patriotes.

C'est dans l'ordre naturel des choses que cette région, pour des raisons géopolitiques a tant souffert et a perdu bon nombre de ses enfants.

Ce qui m'énerve dans cette affaire, c'est cette appropriation, à travers Jeanne D'arc du thème de la nation. Alors que, la plupart des hommes politiques de l'UMP au PS en passant par les Verts, ...etc sont plus qu'hypocrites ...faulx-culs, malhonnêtes politiquement et intellectuellement.

En effet, comme le dit justement Nicolas Dupont-Aignan, il y a là, une véritable imposture. Car c'est l'UMPS à l'Assemblée Natioanle qui s'est assis sur le NON au TCE, aujourd'hui appelé Traité de Lisbonne. Ce personnel politique, de jour en jour, dépouille des pans entiers de souveraineté nationale au profit d'organes supranationaux européens particulièrement. Il y a donc deux langages contradictoires et mensongers.

Des voix me disent d'aller à Fourvière brûler un cierge et prier le Bon Dieu afin que notre Jeanne, la Lorraine ressuscite dans son entier habillée de sa carapace pour prendre tout ce beau monde et l'ammener Place de la Bastille à Paris sur un bûcher afin de leur faire comprendre ce qu'est la Nation, et que son existence dépend d'un Etat fort, vertical et centralisé.

En un mot comme en cents, je prie selon St Jeanne d'Arc pour la rejacobinisation de l'Etat.

Gaullistement et laissons Jeanne, dormir en paix !

Claude JEANDEL

 

29/12/2011

PRESIDENTIELLES 2012 : une distanciation de plus en plus grande entre le citoyen et le politique

sondage la croix,bayrou,marine le pen,classe politique,classes populaires,classes moyennes,ump,psJe viens de prendre connaissance du dernier sondage effectué par le journal La Croix daté de ce jeudi 29 décembre 2011. Ce sondage appelle plusieurs remarques.

S'il confirme sur le fond, une distanciation de plus en plus grande entre le personnel politique et le citoyen, il comporte quelques ambiguïtés.

La première remarque est celle du score élevé de F.Bayrou (15%) alors que l'on ne connait pas encore son programme.

La deuxième est le score de 16% attribué à Marine Le Pen qui me paraît faible et ce d'autant, qu'il est en contradiction avec l'analyse des différents auteurs.

En effet, comment expliquer que celle-ci ne fait que 16% alors que dans l'analyse écrite, les auteurs s'accordent pour dire que seules les catégories sociales précaires se reconnaissent en elle parce qu'elle parle d'eux et de leurs problèmes quotidiens. Elle a surtout un langage clair, percutant qui est visible.

La communication politique pour être comprise doit être claire, simple et percutante, surtout dans un marché politique concurrentiel où il y a pléthore de candidatures.

Que je sache, les catégories sociales précaires représentent au sein de la société française près de 40% d'une population plus ou moins active en y incluant les classes moyennes, de plus en plus tirées vers le bas, ainsi que les retraités de plus en plus pauvres.

Il y a dans l'analyse de ce sondage une véritable dichotomie entre les contenus de l'article et le sondage lui-même puisque les auteurs insistent bien que ce sont les catégories précaires qui pensent que la candidate du FN leur parle le mieux . On pourrait synthétiser cela pour le citoyen lambda dans la formule : "elle me parle, je l'a comprends".

La troisième remarque démontre s'il en est, que la classe politique, n'a plus les moyens de son pouvoir, pour agir sur les évènements, étant donné qu'elle a perdu toute autorité sur les agents économiques du fait des transferts de souveraineté. Ainsi, elle dispose de moins en moins de pouvoir, elle est donc incapable d'offrir aux Français une alternative crédible. C'est pourquoi, ce personnel politique tente de démontrer, non seulement qu'il existe encore en ne parlant que des problèmes sociétaux dont les citoyens se foutent comme de leur première chemise. On peut prendre comme exemples le vote des étrangers aux élections locales, le problème de la terre pour des solutions à 1000 ans, ...etc...

De ce fait, ce comportement ne peut qu'éloigner le citoyen de ses élites et de la classe politique, surtout si dans le cas de l'UMP notamment,elle envoie des pittbuls arrogants, faisant preuve également d'un manque de culture flagrant avec des personnages comme Nadine Morano qui confond natalité et nativité. C'est vraiment ce qu'il ne faut pas si l'on veut intéresser les citoyens à la politique. Il me semble que l'UMP qui a des femmes et des hommes de valeur et de grande compétence devrait les mettre en avant, redonnant ainsi un lustre à la politique.

Concernant le PS, à vouloir être plus rose que rouge, il démontre également qu'il ne dispose pas aujourd'hui des éléments de réponses à la crise économique et à un vide politique.

En conclusion, on peut dire que la diversité de l'offre politique qui est importante puisqu'à ce jour, il y aurait une quinzaine de candidats à la présidentielle, démontre s'il en est qu'elle n'apporte pas de solutions mais surtout qu'il y a un abaissement qualitatif de la dite offre politique.

De plus, les structures politiques ne facilitent pas un renouvellement du personnel politique vers la qualité car celui-ci devient aujourd'hui un carriériste professionnel où le cumul des mandats, le maintien systématique des sortants aux diverses élections ne fait qu'accentuer l'installation d'une véritable oligarchie élective. Il en résulte ainsi que l'élite et le personnel politique français se parlent à eux-mêmes ce qui ne peut qu'amener une distanciation de plus en plus grande entre le citoyen et celui-ci.

Je vous souhaite à tous, mes vœux gaulliens de bonheur et de santé.

Pour la France, qu'elle se redresse avec le réveil de son peuple pour se réapproprier de nouveau la souveraineté nationale qu'il exerce au travers d'élections sanctionnées par le suffrage universel direct que nous a légué les Révolutionnaires de 1789, c'est-à-dire la République.

QUE VIVE LA FRANCE. QUE VIVE LA REPUBLIQUE

Gaullistement

Claude JEANDEL