geogle statistiques

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/02/2019

DESCARTES ou l'inventeur de la philosophie moderne

COGITO, ERGO SUM

QUI EST DESCARTES?

AVT_Rene-Descartes_8669.jpeg

Deux ans avant l’Édit de Nantes, Descartes nait, le  Mars 1596 en Touraine, au sein d'une famille de petite noblesse.

Trois après la création du collège des Jésuites de la Flèche, Descartes y fait son entrée en 1607 et qu'il quitta en 1615, après des années après des études des humanités (philosophiques, latin, rhétorique) et des sciences, en particulier des mathématiques.

Parler de DESCARTES nécessite de très longues pages, cette réflexion ne peut être qu'exhaustive. Aussi, je vous propose simplement un raccourci synthétique..

Partant du principe que, quand on vit dans un monde, on le pense à travers des outils pris dans un ensemble spécifique un lien et une époque et aussi dans un champ particulier.

Pour DESCARTES, le raisonnement prime sur l'expérience même si elle importe.

Descartes: intérêt pour le mouvement et l'étendue qui se confond avec la matière ou le vide n'existe pas. L'univers fonctionne avec une quantité de mouvement qui se conserve, c'est un élément de nouveauté de conception de l'unité de la matière car l'étendue est partout la même. Il n'y a donc plus d'objet fondamentalement différend et non comparable.

On arrive ainsi à travers cette perspective historique dans l'évolution de l'art de la pensée occidentale à état d'incertitude de la physique où les savants travaillent avec des objets qu'ils ne maitrisent pas. René Descartes qui fut , parmi tant d'autres, un grand philosophe, un grand précurseur d'une nouvelle approche de la vision de l'homme, dans sa subjectivité.

ANALYSE DU DISCOURS  DE LA MÉTHODE DE DESCARTES

Pour comprendre le discours de la méthode, il faut cheminer progressivement vers l'étude la pensée cartésienne.

En effet, celui-ci va axer sa philosophique humaine qui fonde tout l'édifice de la pensée sur l'homme non plus sur l'ordre du cosmos ou sur la divinité comme dans les siècles passés et sera essentiellement orienté vers la subjectivité humaine. La pensée de Descartes dans un premier temps est celle du doute radical et de faire table rase du passé. On peut souligner qu'il avait une aspiration positive à penser des conditions et à inventer une méthode.

Donc réflexion suivante par:

L'unification de tous les objets passés pour la raison notamment dans les domaines des mathématiques, de la physique, de la façon de raisonner en mathématique.

L'unification de toutes les connaissances par une méthode unique.

L'énoncé des conditions de la raison selon sa propre nature "Elle se doit être qu'un ordre et peut par là même s'appliquer à toutes les pensées. Sa méthode met à jour le fonctionnement de l'esprit pour aller à la vérité.

DESCARTES met en avant quatre règles de la méthode:

La règle d’évidence à savoir: sera vrai ce qui paraitra évident à la raison, à savoir ce qui lui sera clair et distinct. Selon lui "il faut suspendre son jugement".

En un mot, prendre du recul en oubliant son propre vécu. Pour lui, cela doit permettre à la raison de juger les idées.

Pour lui, la raison ne retiendra que les idées claires et distinctes. Cette règle est celle "du doute sceptique" et dans le même temps de se sortir du doute.

La règle d'analyse: il s'agit pour l'esprit de "diviser"en plusieurs éléments principaux. C'est le pouvoir de la pensée sur les choses, la raison pour reconstruire les choses par la pensée afin de le résoudre.

La règle d'ordre, c'est organiser les pensées en allant du plus simple au plus compliqué ou composé amenant à la déduction.

pmfr17karaine-daisaydescartesold.jpgDescartes a mis à jour les principes d'une pensée autonome en voulant aller à la métaphysique.

Pour bien comprendre sa raison et chercher la vérité dans la science à travers la métaphysique, la nécessité du doute permanent.

N'admettre que la vérité évidente, c'est de mettre le doute sur ce qui n'est probable. Cela suppose de mettre en évidence le doute à toute chose de façon générale et absolue.

Or, pour Descartes, tout commence par le doute, en élargissant dans un champ beaucoup plus vaste. Sa méthode est surtout axée sur le doute, en allant à une déduction afin de trouver la vérité absolue. De ce fait, il fait table rase de tout passé.

Sa méthode est de trouver que tout est faux, donc de douter.

Cette affirmation - cogito, ergo sum - deviendra l'élément principal de la métaphysique cartésienne et plus largement de la philosophie moderne. Pour celui-ci, elle est une vérité absolue et tient sa place dans l'ordre de la réflexion philosophique. Elle est son premier principe.descartes.png

CONCLUSION

On peut dire qu'il est l'inventeur de la philosophie moderne sur la question du doute, c'est à dire de la remise en cause de façon systématique d'une vérité improbable.

 

 

..

Écrire un commentaire