geogle statistiques

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/10/2018

DE LA NÉCESSITÉ DE L ETAT

 

 

Depuis quelques années, la France a un personnel politiques médiocre dans sa vision de l' « Etat ». Pour celui-ci, c'est la faute à l'Etat si la société française est en crise, en oubliant que cette crise est le résultat de leurs actions et souvent de leurs trahisons des promesses non tenues. En France , il n'y a pas trop d'Etat, il y a trop d'incompétences au sommet de la société française.

 

Il m'est apparu utile de rappeler ce qu'est l'Etat, de son utilité dans la Nation pour contrecarrer la mondialisation et l'Europe qui néglige les souverainetés des Etats à rester maître de leur propre destin. Une NATION ne peut être forte sans Etat qui est la garantie du vivre ensemble, de l'égalité des citoyens devant la loi, du respect des Libertés et de la répartition de la richesse nationale, de donner au peuple de la culture, rempart de l'extrémisme quelque soit sa nature...

 

C'est donc une proposition de réflexion sur l'organisation de la vie collective que je vous propose,

Si « L'homme est le vivant politique », alors ce n'est qu'au sein d'une cité qu'il peut réaliser son humanité, or l'organisation d'une coexistence harmonieuse entre les hommes ne vas pas de soi : comment concilier les désirs et intérêts divergents de chacun avec le bien de tous. (Aristote)

 

 

aristote-1.jpg

Une société sans Etat est-elle possible ?

 

Aristote définit trois ensembles principaux : LA FAMILLE, LE VILLAGE et LA CITE.

La famille organise la parenté et assure la filiation,

Le village pourrait correspondre à ce que nous appelons la société civile : elle est principalement axée sur la prospérité économique et pourvoit aux besoins de la famille par l'organisation du travail et des citoyens,

La cité : parce que les seules communautés familiales et économiques ne satisfont pas tous les besoins de l'homme, il faut vivre sous un,e communauté politique qui a pour fonction de faire des lois. Selon ARISTOTE, « l'organisation politique est pour l'homme «  une seconde nature » : par elle l'homme quitte la sphère du naturel pour entrer dans un monde vraiment humain.

Faut-il opposer société civile et ETAT

Dans la société grecque, l'existence de territoires plus petits facilita les sous relations humaines plus liés aux uns et aux autres, au travers des traditions religieuses et des sentiments communs très forts.

 

Or, l'Etat moderne distingue bien la société civile et l'ETAT comme puissance publique créant LA LOI et contrôlant le corps social.

 

LA NOTION d'ETAT

L'idée de l'Etat moderne, c'est la séparation des pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire.

L'ensemble de ces trois éléments ont pour objet de faire les Lois, de les faire appliquer, dans le souci d'un ordre social et de protéger les Libertés des citoyens à l'intérieur d'un cadre supérieur qui s'appelle « constitution ».

Celle-ci ayant pour objet de réglementer le fonctionnement des institutions, l'Etat, dans un cadre institutionnel, doit s’élever au dessus des paramètres politiques.

Aujourd'hui, plus que jamais, l'Etat est grandement nécessaire. Selon HOBBES, l'homme est guidé par le désir de pouvoir : sous l'état de nature chacun désir dominer l'autre, c'est la guerre de « tous contre tous » qui menace la survie-même de l'espèce.

Gaullistement indigné

 

Écrire un commentaire