Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/04/2008

ANNIVERSAIRE MUSICAL

 Au moment où je vous écris, je suis scotché sur Arte et j’écoute passionnément Ludwig Van Beethoven, mon compositeur préfére,né à Bonn le 15 décembre 1770, décédé à Vienne le 26 mars 1827 qui composa neuf symphonies, dont les plus connues la 9ème (qu’il ne put entendre car devenu sourd pendant sa composition) le concerto N°5 dit de l’Emperuer et la Pastorale ainsi qu’une multitude de sonates.

Ce concert qui a lieu dans le cadre du centenaire de la naissance Herbert von Karajan, débute sous la Direction de Seiji Ozawa par le concerto N° 1 remarquablement interprété par la violoniste Anne-Sophie Mutter à Berlin.

Ce magnifique concert m’inspire quelques réflexions sur la culture en France, particulièrement la culture musicale.

Il faut savoir qu’en Allemagne, 30% des jeunes allemands jouent d’un instrument de musique avec une culture musicale étendue.

La France, quant à elle, peine à 10%. Cela mesure le chemin à parcourir pour atteindre le même niveau !

Pourtant, il est bon de rappeler qu’un effort sans précédent fut fait sous l’autorité d’André Malraux alors Ministre de la Cullture qui avait pour collaborateur Marcel Landowski. Ces deux grandes personnalités sont les pères d’une politique musicale nationale d’envergure, par la création d’orchestres régionaux et du développement de la musique à tous les niveaux. Ce rappel me permet de penser que, lorsqu’il y a une véritable volonté politique, les Français sont au rendre-vous et développent leurs senisbilités.

Si aujourd'hui, nous avons sur les grandes scènes internationales des compatriotes faisant honneur à notre culture comme le contre-ténor Philippe Jaroulsky, la pianiste concertiste Héléne Grimaud, la Lyonnaise Nathalie Dessay, les chefs d’orchestres comme Alain Lombard, Jean Claude Casadesus de Lille et Marc Minkowski à la tête des Musiciens du Louvre, de Jean Claude Malgoire à la Grande Ecurie du Roi.... Tout ceci est le résultat d’un travail en profondeur qu’ont voulu André Malraux et Marcel Landowski sous l’autorité du Général de Gaulle et de Georges Pompidou.

Aujourd’hui je m’inquiète sérieusement sur le devenir d’une véritable politique culturelle dans ce pays.Ce qui fait la force, l’existence d’une Nation est sa propension naturelle à donner des messages au monde c’est non seulement sa puissance militaire, sa force économique mais aussi et surtout dans le cas de la France, sa culture.

Chaque Française, chaque Français doit prendre conscience qu’un pays qui ne s’occupe pas de sa culture, de son histoire, du présent pour préparer l’avenir est un pays qui va au déclin.

Je vous demande donc d’y réfléchir.

Commentaires

Bonjour M. Jeandel !
Il est plaisant de voir que vous écrivez encore mais, bien que votre plume soit douce, le cerveau qui la dicte semble être étroite d'esprit à l'heure où l'international s'offre à nous et vice versa.
Ainsi, n'y a t-il donc que la musique classique qui ne vaille la peine d'être soutenue ? Vous voyez M. Jeandel, vous n'êtes que l'aboutissant d'une logique nihiliste aux principes nauséabonds ! La musique telle quelle se crée, se joue, et s'écoute aujourd'hui peut effectivement intégrer ce quelle a elle même vue naître précédemment. Mais il ne faut pas délaisser pour autant la création, permettant le maintien de l'art de même quelle en constitue la substance.
Vous êtes de par vos propos un homme politique parmi tant d'autres qui d'un côté se plaint du désintérêt porté à la politique par la jeune génération, mais de l'autre ne fait qu'en accélérer le dégout.
Fermer comme vous sembler l'être sur la portée de la musique non-classique, je ne me prétends as non plus idéaliste. En effet, je réalise parfaitement que la jeune génération que je soutiens ne porte pas systématiquement un intérêt à la musique qui fait l'objet de votre admiration.
Je vous rejoins sur le fait qu'il ne faut tout de même pas oubliez ce qui s'est fait précédément.

Écrit par : Jackie Treehorn | 15/04/2008

laissez le un peu tranquil ce pauvre claude serieu pourquoi s'acharner ainsi sur lui ! Il ne promne pas la haine , il est aux antipodes du faschisme ! alons bon à qoi sert un blog comme le sien si c'est pour de maniére chronique venir le poluer de message sans interet et blessant ! Alors que Caude ne cherche qu'à ouvrir les débats de maniére seraine et démocratique --------) lui au moins il assume ce qu'on lui dit et ne se cache pas derriére des pseudos ridicules...
Il a l'amour du gaullisme et chacun doit le respecter ainsi ! Alors pour une fois vous les extremistes de gauches respecté les autres et cessé d'imposer votre dictature partout !

et n'oubliez pas la révolution c'est renverser un régime déspotique pour en établir un nouveau !

Écrit par : maxime | 17/04/2008

Bon alors commences à apprendre à écrire avec un ordinateur maxime, cela sera beaucoup plus compréhensible pour nous et pour Claude !

Bon sinon, pourquoi cet "acharnement"? Et bien déjà un blog sert à ce qu'on y laisse des commentaires, à ce qu'il soit régulièrement lu. Claude peut nous remercier de faire vivre un peu son blog, dont les visiteurs, sans nous, pourraient se compter sur les 4 doigts de la main de Claude.

Ensuite, comme il peut le prétendre nous sommes très impliqués en politique, et il est donc drôle pour nous de voir qu'un idéologie comme le gaullisme subsiste, représentée par un personnage comme Claude, aussi haut en couleur soit-il.

Enfin si nous réagissons d'une telle manière, c'est qu'il y a une raison: la personnalité de claude aidant, ces propos sont régulièrement ... ridicules et dénués de tout sens. D'ailleurs vous vous ressemlez etrangement quand au sens de ta dernière phrase dont je n'arrive pas à comprendre le lien avec le reste du message.

Sarah ha

Écrit par : Sarah Ha | 26/04/2008

En réponse à maxime. Tu ne trouvera pas sur un blog ou un site ou je ne sais quelconque page web de "gauchiste" comme tu dis (je pari que tu ne sais pas que les communistes ne sont pas des gauchistes et qu'ils se détestent, c'est cool tu aura appris un truc. De la part d'un coco, part contre la honte pour toi) de lien vers des sites d'extrême droite. Claude Jeandel lui a un liens vers un blog du FNJ. Je ne pense pas que tu connaisses la définition de "antipodes du fascisme". Dernière chose, nous ne nous moquons pas de Claude Jeandel, c'est lui qui cherche a ce que l'on se moque de lui. Relis les articles, tu verra que c'est des cours de professeurs de Lyon2 avec qui part ailleurs il n'est pas d'accord. Il n'y a aucune cohérences dans son propos, et dis lui que vu son admiration pour De Gaule il pourrai monter une religion et abandonner Dieu.

Nous admirons Claude Jeandel, comme nous admirons certains comiques. Il nous fait rire. Le rire est la meilleur arme de la démocratie.

Salutation socialiste, révolutionnaire et rigolote.

Écrit par : le gnous rouge | 18/05/2008

Écrire un commentaire